La gazette du Relais

Un an déjà !

J’ai ré-emménagé dans la maison principale, après les travaux, le 15 août 2008.

Et j’ai accueilli mon premier hôte fin août 2008.

A l’époque, si les meubles étaient bien en place, il restait un certain nombre de cartons non défaits.  Quelques pièces étaient encore bien encombrées, même si les chambres étaient déjà prêtes.

Aujourd’hui, après une année, je peux faire un premier point.

ET JE SUIS TRÈS CONTENTE. Ça, c’est le premier point positif !

Du passage, il y en a eu, même si entre août 2008 et avril 2009, le lieu était plutôt confidentiel et enseigné seulement par le bouche à oreille – merci Cécile, merci Catherine, merci Jean-Pierre !

En décembre 2008, j’ai créé ma première page internet sur le site de Amies en France-Comté. En janvier 2009, Le Relais du Passe-Heures a été labellisée 3 épis Gîtes de France et  j’ai débuté la distribution de plaquettes. Les mois suivants, je me suis inscrite auprès des offices de tourisme environnant : Besançon, Vesoul, Rioz, Rougement, Villersexel.

Et depuis le printemps, je peux compter sur les doigts d’une main les fins de semaine où la maison était vide ! Et nombreuses ont été les périodes où j’ai dû répondre “désolée, je n’ai plus de disponibilité pour cette période”. N’empêche, la première fois où j’ai annoncé “Complet”, j’étais drôlement émue et contente ! C’est à ce moment-là que j’ai eu pleinement conscience que mon projet de création de chambre d’hôtes aboutissait à quelque chose de positif : deuxième point positif !

Émotion aussi, le premier soir où j’ai accueilli en table d’hôte. Faire la cuisine, ce n’était pas la première fois. Choisir un menu non plus. Recevoir, avoir une grande table non plus également. Mais servir des hôtes payant leur repas : je n’avais pas le droit à l’erreur ! Alors, quand à la fin du repas, chacun a quitté la table en me félicitant et remerciant, oui, j’étais contente ! : troisième point positif !

Et puis, quand un hôte arrive juste pour une soirée étape, qu’il s’installe, qu’il dîne puis me demande s’il peut rester plusieurs jours : contentement… Cela m’est arrivé plusieurs fois cet été, avec des couples d’étrangers qui avaient trouvés mon adresse en passant à l’office de tourisme de Vesoul : encore un point positif !

Alors, c’est vrai que, en pleine saison, le travail ne manque pas et je dois avoir une organisation sans faille. Il m’est arrivé une fois de ne pas pouvoir faire face et de refuser du monde un soir parce que je n’avais pas eu le temps de refaire les chambres. J’étais embêtée, mais j’ai pensé que mieux valait ne pas recevoir que de mal recevoir…

Des regrets – oui, quelques uns comme :
– ne pas avoir eu le temps de faire des articles pour annoncer les manifestation locales : le carnaval de Rioz en avril, la marche du lever du jour à Larians en juin, les journées artisanales et artistiques de Fondremand en juillet, le plus grand vide-grenier de la région à Rougemont fin juillet, et j’en passe !
– ne pas avoir eu le temps de mener à bien le référencement de mon site…
Mais aucun regret quand au choix que j’ai fait de m’installer à Cenans pour y ouvrir des chambres d’hôtes…


Un commentaire pour “Un an déjà !”

  1. voilà un bilan qui nous rejouit car globalement il est tres positif

    il fallait le faire ,bravo tu as fait le “bon choix”

    amitie

    M.O

Laissez un commentaire