Archive

Bon mois de novembre !

Ça y est, nous sommes en heure d’hiver et demain c’est le 1er novembre, fête de tous les Saints. Le mois de novembre commence toujours bien avec cette fête joyeuse qui commémore tous ceux qui ont vécu avec l’amour comme ligne de vie !

Le 2, nous nous souviendrons de tous ceux qui nous ont quitté. Nous penserons à eux, avec sans doute un peu de nostalgie, mais aussi avec délicatesse, bienveillance et parfois même indulgence !

Le 4, 60è anniversaire de la Convention européenne des droits de l’homme – un anniversaire à noter, en espérant que cette convention s’applique partout en Europe !

Le 6, pas sûr que je sois devant le petit écran pour suivre la 60è élection de miss Monde !

Le 9, c’est au premier homme politique qui a marqué mon enfance que mes pensées iront, ce sera la commémoration du décès du Général de Gaulle – il y a 40 ans déjà…

Le 11, c’est à  mon grand-père et tous les combattants de 14/18 que je penserai. Ils avaient vécu l’horreur, beaucoup n’en sont pas revenus. Je suis toujours attristée quand on amalgame à l’armistice de 14/18 les commémorations d’autres guerres. Ces hommes méritent qu’on ne les oublie pas.

Le 13, il paraît que c’est la Journée de la Gentillesse ! Je formule le vœu que bientôt, on fête l’année de la gentillesse ou même la vie de la gentillesse ! Ce serai extra, vous ne trouvez pas ? En tous les cas, ici, au Relais du Passe-Heures, j’espère que tous les visiteurs, passants et hôtes de novembre et des mois suivants repartiront avec l’impression que c’est la gentillesse qui régit la maison !

Le 16, Journée internationale de la Tolérance – mais si on applique bien le principe de gentillesse, la tolérance devrait être plus facile à trouver !

Le 18, journée du Beaujolais nouveau ! Là, sûr, je reste chez moi et à l’eau !

Le 25, ne loupez pas la fête de la Sainte-Catherine à Vesoul. Il faut venir parcourir les rues dans tous les sens pour apprécier cette grande foire qui envahit toute la ville. Ne pas oublier d’acheter un cochon en pain d’épice, d’embrasser les Catherinettes, de boire (un peu) de vin chaud et de repartir les bras chargés d’achats réalisés auprès de camelots baratineurs !

Le 28, ce sera le premier dimanche de l’Avent et nous commencerons à préparer Noël ! C’est quand même une bonne nouvelle ça !

Et puis pourquoi ne pas essayer de graver d’autres dates dans sa mémoire : jours de joie, jours où tout s’éclaire, jours où vos rêves se réalisent…

Alors, à tous ceux qui grinchent que le mois de novembre est triste avec ces jours qui raccourcissent et ces nuits qui tombent si vite, je dis : réjouissez-vous, le mois de novembre, en fait, est joyeux et nous amène directement aux fêtes de fin d’année et, cerise sur le gâteau,  il n’est pas plus long que les autres…

Il y a une semaine, Marie-Odile est passée à Cenans

et quand je dis passée…  comme une femme d’affaire toujours sous pression, elle est restée 24 heures montre en main !

Je peux vous dire que pendant ces 24 heures, nous avons beaucoup, beaucoup parlé…

Entre autre d’atelier d’écriture.

Et voilà que tout à coup, ma main me démange et ne se calme qu’un crayon à la main. Un bon crayon de papier dans la main droite, ni trop sec, ni trop gras, du genre HB, une bonne gomme qui ne fait pas de traces… éventuellement un clavier, mais ce n’est pas la même sensation ni la même concentration, et voilà le tour est joué.

PS : La prochaine fois, Marie-Odile, tu pourrais pas rester plus longtemps ? Avec Bruno, prévoyez ça pour bientôt dans vos agendas surchargés !!!

Café-Brocante de Colombier en Haute-Saône

A Colombier, en Haute-Saône, Franche-Comté, Corinne et Peter Egli ont ouvert un café-brocante.
Vous en avez peut-être entendu parler… TF1 les a présentés en fin de journal de 13 heures fin septembre.
C’est un lieu à découvrir, un lieu qui vaut le déplacement en Haute-Saône, un lieu magique où ils mettent en valeur toutes sortes d’objets qui vous rappelleront bien des souvenirs – sauf aux plus jeunes, bien sur !
Une ambiance sympathique – des trésors à chiner – des animations – des soirées jeux de société…

Peut-être nous  y retrouverons-nous, à la prochaine animation le vendredi 29 octobre prochain à partir de 18h30, pour participer à la soirée bien-être et détente où Stéphanie Roussillon, naturopathe, viendra expliquer le bien fondé des huiles essentielles au quotidien…

Si vous ne pouvez pas y passer le 29, n’hésitez pas à vous y rendre en fin de semaines à partir de 16 heures.

Et pour Joséphine qui ne sera pas là le 29 : surtout ne pas oublier d’y faire un tour avec Michel à votre prochain séjour, je suis sure que ça vous plaira !!!

 

Pour plus de renseignements, itinéraires, téléphone, heures d’ouverture, allez voir leur lien dans Mes Préférés…

Premier givre

Non ! je ne vais pas faire une chronique météo…

Mais quand même, je ne peux pas passer à côté !

Aujourd’hui, en me levant, j’ai découvert une campagne presque toute blanche. Pas tout à fait, mais presque.
Les arbres proches des habitations étaient restés, ou redevenus, déjà vert et rouille ; les autres, au loin, blancs de givre.
Et c’était beau, avec une légère brume dans laquelle jouait un pâle rayon de soleil. Vraiment beau.

Du coup, sur la terrasse, maintenant, les capucines sont bien molles ! Encore un peu colorées, mais plus de ressort du tout. Faudra que je les enlève.
J’ai installé une caisse avec des noix de l’année dernière. Il y en avait eu beaucoup et j’en avais gardé deux cagettes. Elles nourriront les écureuils et les oiseaux cet hiver. Ils en auront besoin, le noyer a été bien chiche cet automne et la production de pommes insuffisante pour aller jusqu’au beaux jours.
J’ai aussi rempli la mangeoire des mésanges de graines de tournesol.
Les gestes de l’hiver se remettent en place petit à petit, comme s’assurer que la brouette est pleine de buches, regarder si l’eau des chiens n’est pas gelée…
Même pas honte de dire que c’est rien que du bonheur quand les préoccupations du matin ne sont composées que de gestes quotidiens ordinaires !

Alors, en ce début de froidure, je vous souhaite du courage pour les mauvais jours, du ressort pour les coups durs – faut tenir mieux que les capucines ! – de la confiance en vous, et toujours du plaisir à admirer les choses simples.
Et vous pouvez toujours venir en séjour au Relais du Passe-Heures !

PS : cette année, je m’achète un appareil photo petit et maniable qui ne me quittera pas – faut que je m’y mette !!!

Le brouillard

Allez, un petit “atelier d’écriture”

Le brouillard

Ce matin, le brouillard recouvrait la campagne.

Alors, j’ai pris mon temps.
Remettre des bûches dans la chaudière, prendre un café bien chaud, faire griller du pain.
Dehors, il faisait froid et humide, et encore un peu sombre.
Ouvrir l’ordinateur – pas de nouveaux mails depuis hier soir. D’ailleurs, hier, rien d’intéressant à mon goût…
Ouvrir les volets.
Et bien couverte, partir se balader avec Caramelle.
Chaque matin, la promenade est différente et pourtant je foule toujours le même chemin.
Je vais au pont, le traverse et continue le chemin vers Gesans. J’y suis bien souvent seule.

Ce matin, je marchais dans du coton.
Les sons environnants m’arrivaient assourdis. Le brouillard voilait le paysage. L’humidité décorait de gouttelettes claires les toiles d’araignées.

Un monde en noir et blanc.

Le soleil aurait aimé percé mais n’y parvenait pas.

Je suis rentrée à la maison, dans ma maison-cocon.
Le temps de vaquer, ranger, écrire, téléphoner – la matinée est passée.

A midi, tout a coup, je me suis aperçue que le soleil était revenu.
Fini le monde en noir et blanc ! La couleur bleu du ciel, verte de l’herbe, rousse des feuilles m’enchante.

Dis,
Ce sera toujours comme ça ?
Après le brouillard, le soleil ?
Après la pluie, le beau temps ?
Après le malheur, le bonheur ?