Archive

Vidjinn expose en novembre et décembre 2010

Un message de Vivanne, Vidjinn qui nous invite à la retrouver à l’Échoppe, 11 avenue de la Gare d’Eau à Besançon les 13 et 14 novembre 2010, puis au Square St Amour, toujours à Besançon du 20 au 31 décembre :

***

Bonjour !

Vous pourrez me rencontrer dans le nouvel atelier que partage Epopic, Chiqué (création textile) et Comme ca pas Autrement (broderie sur tenture) , j’expose le prochain Week-end à l’Echoppe . 

Six créatrices et  un petit avant goût en attendant le marché Zone Art, version noël , Square St Amour, du 20 au 31 décembre.

Faites tourner l’info , merci !

Amicalement,

Viviane / Vidjinn

 

***

Pour son premier week-end d’ouverture,
Chiqué*
(Charlotte Alibert),
Comme ça et pas autrement
(Claire Stenta)
et Epopic
(Pauline Louvet) ouvrent les portes de L’ECHOPPE et reçoivent :
Catcha (Photograhie),
Vidjinn
(Création textile),
Entropie
(Bijoux).


Le samedi 13 novembre (10h- 12h / 14h- 19h) et le dimanche 14 novembre (14h- 18h)

L’ECHOPPE c’est au 11 avenue de la Gare D’Eau à Besançon.

************************************************************
Vidjinn – créatrice textile et costumière de spectacle.

www.vidjinn.net
www.zone-art.org

************************************************************

L'affouage ou la bonne gestion des bois de la commune

Pour préparer l’affouage,
Prendre 4 personnes,
Les envoyer dans les bois avec serpettes, bombes à marquer et papier/crayon,
Leur faire arpenter deux coupes de bois à la recherche des troncs griffés par les agents de l’ONF,
Leur faire répertorier ces troncs et cuber leur volume.
Additionner les volumes,
Puis les partager équitablement entre le nombre d’affouagistes.

Aujourd’hui, j’ai accompagné, pour la première fois, Gérard, Rémi et Daniel dans les bois de la commune.
Nous avons arpenté huit hectares, entre 13h30 et 17h.
Ils ont marqué presque 300 arbres sur pied et j’en ai établi la liste. La commune mettra à disposition des affouagistes environ 177 stères de bois de chauffage sur pied, principalement du charme, du hêtre et du chêne.

Nous avons encore deux demi-journées de marquage des houppiers de grumes vendues à des marchands de bois, ce qui complétera la portion d’affouage de chacun.

Le bois marqué cet après-midi brûlera dans nos cheminées au plus tôt l’hiver prochain, au mieux, l’hiver d’après.
Il n’a pas fini de nous réchauffer…

Il faisait un temps doux, presque chaud. Les couleurs étaient superbes, les odeurs de sous-bois extraordinaires.

Vraiment, c’était une bonne journée.