Tag : « petit salon »

à Marie-Odile

C’est vrai, le stress, c’est pas bon pour la santé. Aussi, je ne le cultive pas…

Et à part quelques pics, je préfère me souvenir de toutes les satisfactions que m’apportent les transformations de la maison.

Des murs repeints de neuf :

Dans l’entrée, l’escalier qui donne sur le palier du 1er

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*Des pièces qui commencent à être accueillantes. Leur nom ? – A la recherche du temps perdu, chambre du proviseur, chambre aux libellules, chambre du pêcheur… Cela changera peut-être au fil du temps, mais voici un premier aperçu :

*

*

*

**

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Tout cela ressemble encore à un chantier, mais il y a du mieux… croyez-moi !

*

Un point sur la poussière

De la poussière, il y en a. Plutôt trop, même. Mais c’est normal quand on fait des travaux.

Des travaux en veux-tu, en voilà. Par exemple, en février 2008, on pouvait voir :

Coté jardin la future porte fenêtre du salon et la nouvelle fenêtre du petit salon donneront sur la prochaine terrasse. Tout comme la porte-fenêtre de la cuisine, à coté du four à pain.

A l’étage, l’ancienne grange aux livres et l’ancienne chambre de bois ne forment plus qu’une grande pièce, le temps de monter les cloisons qui sépareront deux chambres.

A l’extérieur, le vieux bucher sera refait à l’identique.